Dans ce nouvel épisode, nous recevons Para One - aka Jean-Baptiste de Laubier - compositeur de musique de films (notamment de ceux de Céline Sciamma), réalisateur (son premier long métrage sort d’ailleurs au cinéma le 20 octobre 2021), mais aussi producteur de musique et DJ.
Hanté par la question de la mémoire, du souvenir, de l’oubli, et de comment le cinéma se réapproprie ces problématiques, notre invité n’a eu de cesse de convoquer des films en rapport avec ces thématiques : de la voix off de Sans Soleil (Chris Marker), aux sublimes images du film d’Andreï Tarkovski Le Miroir, tout en passant par l'un des films les plus inconnus de Wim Wenders, Tokyo Ga, forme de déambulation romantique et improbable dans la ville de Tokyo des années 80.
En déroulant la fragile bobine de sa mémoire cinéphile, notre invité décrit les films comme de multiples expériences de vie qu’on lierait parfois à notre propre vécu, faisant de nos souvenirs des moments mi réel, mi rêvé. Parmi ces belles expériences, vous trouverez, entre autre, une magnifique description de la scène de danse sous la pluie, au son des tambours, filmée par Naomi Kawase dans son film Shara. Ou encore « la scène du train » du film The Walkover de J.Skolimowski, où le personnage principal saute d’un train lancé à plus de 60km, sans aucun effet spécial - et l’on se demande alors si cette scène a bien été tournée ou si elle n’est que le fruit de notre imagination hallucinée.

On en profite pour remercier nos 5 premiers patreons qui nous aident et nous soutiennent financièrement dans notre travail : un grand merci à Paul, Clara, Bernard, Jean-Noel, et Paul ! Votre soutien nous est précieux.

Inscrivez-vous à la newsletter en cliquant sur ce lien : https://forms.gle/HgDMoaPyLd6kxCS48

Pour nous soutenir, rendez-vous sur https://www.patreon.com/cinephilesdnt

I. PORTRAIT - 3'30

  • Une voix off : Sans soleil (Chris Marker, 1983)
  • Un père de cinéma : Maurice Pialat dans A nos amours (M. Pialat, 1983)
  • Une machine au cinéma : HAL dans 2001, l'Odyssée de l'espace (S. Kubrick, 1968)

II. CIRCONSTANCES & CONDITIONS DE VISIONAGE - 16'46

  • Une séance ayant mis en transe Para One : Shara (Naomi Kawase, 2003)
  • Le rapport de Para One aux objets de cinéma (DVD, VHS...)

III. MEMOIRE & SOMMEIL - 23'20

  • Le fonctionnement de la mémoire de spectateur de Para One
  • Le son/musique de film hantant Para One : Mulholland Drive (D. Lynch, 2001)

CARTE BLANCHE - 33'16

  • The Walkover (Jerzy Skolimovski, 1965)

IV. CINEMA & TRANSMISSION - 40'31

  • Un film à transmettre aux générations futures : Akira (アキラ)(Katsuhiro Ōtomo, 1988)
  • La bande-originale que Para One rêverait de recomposer (ou pas) : Le miroir (A. Tarkovski, 1975)

FILM REFUGE - 55'31

  • Tokyo-Ga (Wim Wenders, 1985)