Dans ce nouvel épisode, nous accueillons Nathalie Richard, actrice devant la caméra et comédienne sur les planches depuis plus de 40 ans, habitant le cinéma français et d’ailleurs à travers plus de 60 films, ayant collaboré avec des cinéastes aussi différents que Jacques Rivette, Bertrand Mandico, Catherine Corsini et Mickael Haneke. Cette cinéphile enthousiaste et généreuse nous plonge dans un cinéma d’antan, entre le  Zero de conduite de Vigo, le **Gertrud  de Dreyer, ou encore les danses aériennes de Fred Astaire. Elle nous raconte l’enfance d’un cinéma qui l’habite toujours, tel des spectres, en faisant résonner ensemble des films comme Le Colonel Chabert de René Le Hénaff avec le Memoria d’A.Weerasethakul, et bien d’autres encore.
Enfin, attachée aux voix du cinéma et à la pensée qui y est liée, elle nous parle des voix qui la guident dans son métier d’actrice autant que dans son plaisir de spectatrice - et qui ont marqué d’une manière ou d’une autre l’histoire du cinéma : d’Orson Wells à James Mason, en passant par Ingrid Bergman et Delphine Seyrig.

Inscrivez-vous à la newsletter en cliquant sur ce lien : https://forms.gle/HgDMoaPyLd6kxCS48

Pour nous soutenir, rendez-vous sur https://www.patreon.com/cinephilesdnt

I. PORTRAIT – 5’26

  • Une voix : celles de James Mason, Orson Wells, Ingrid Bergman, Barbara Stanwyck… - 5’26
  • Deux répliques : “Je suis le colonel Chabert” (“Le colonel Chabert”, R Le Hénaff, 1943), “Nobody is perfect” (“Certains l’aiment chaud”, B Wilder, 1959) - 11’08
  • Un corps dansant : Fred Astaire - 15’14

II. CIRCONSTANCES ET CONDITIONS DE VISIONNAGE - 19’00

  • Le rapport de Nathalie à la pellicule et au numérique - 19’00
  • Un film à écouter : Zéro de conduite (Jean Vigo, 1933) - 24’24

III. MEMOIRE & SOMMEIL- 28’17

  • Un film donnant l’impression d’être dans un rêve : Gertrud (C.T Dreyer, 1964) - 28’17
  • Un film pour la nuit : Le dernier des hommes (F.W Murnau, 1924) - 34’39

CARTE BLANCHE - 36’09
Mirage de la vie (D. Sirk, 1959)

IV. CINEMA & TRANSMISSION - 44’22
Des films captant “l’ère du temps” : Memoria (A. Weerasethakul, 2021), Melancholia (Lars von Trier, 2011), Salo (PP Pasolini, 1975), la filmographie de Wang Bing

REFUGES - 54’21
Les voix des actrices Brigitte Mira et Delphine Seyrig

REMERCIEMENTS
Musique : Gabriel Rénier
Mixage : Hugo Cohen
Graphisme : Lucie Alvado
Création, animation, réalisation : Phane Montet & Clément Coucoureux