Dans ce nouvel épisode, nous accueillons le réalisateur et producteur Vincent Le Port qui sortait le 23 mars dernier son premier long métrage « Bruno Reidal, Confession d’un meurtrier », film marquant par sa beauté et son horreur. Pour dresser son portrait, nous sommes revenus ensemble sur les films charnières de son adolescence, des « Beaux Gosses » (R. Sattouf) à « Donnie Darko » (Richard Kelly) en passant par l’incroyable « Gerry » (G. Van Sant). Nous avons également parlé de la pellicule, qui l’accompagne autant dans sa fabrication de films que dans ses plaisirs de spectateur, avec les films de Kelly Reichardt et de Vincent Gallo. Notre invité a aussi évoqué son amour des comédies grinçantes, où il y a « quelque chose qui gratte », avec la version anglaise de la série « The Office » (Ricky Gervais, Stephen Merchant) - mais aussi la joie simple d’oeuvres comme le très beau « Rond est le monde » (Olivier Dekegel) ou le très récemment ressorti « Les Onze Fioretti de François d’Assise » (R. Rossellini).

Inscrivez-vous à la newsletter en cliquant sur ce lien : https://forms.gle/HgDMoaPyLd6kxCS48

Pour nous soutenir, rendez-vous sur https://www.patreon.com/cinephilesdnt

I. PORTRAIT - 6’07

  • Des adolescents au cinéma : Donnie Darko (Richard Kelly, 2001); Les beaux gosses (R. Sattouf, 2009) - 6’07
  • Des journaux intimes/confessions : Peau de cochon (Philippe Katerine, 2004); Un homme qui dort (B Queysanne, G Perec, 1974) - 9’56
  • Une région, un territoire : Le Lot dans Le plein pays (A. Boutet, 2009) - 13’28

II. CIRCONSTANCES & CONDITIONS DE VISIONNAGE - 17’44

  • Le souvenir d’un film en pellicule : The Brown Bunny (V. Gallo, 2003) - 18’07
  • Un film à voir dans une grotte ou un gouffre : Rond est le monde (O. Dekegel, 2013) - 21’25

III. MÉMOIRE & SOMMEIL - 23’30

  • Le souvenir d’un film charnière à l’adolescence : Gerry (Gus Van Sant, 2002) - 23’51
  • Le souvenir d’une BO de film revenant fréquemment en tête : la chanson "Popcorn" (Hot Butter) dans Ma première brasse (Luc Moullet, 1981) - 29’15

CARTE BLANCHE - 33’16
Certaines femmes (Kelly Reichardt, 2016)

IV. TRANSMISSION - 41’39
Un film auquel Vincent voudrait rendre hommage dans son travail : Les onze fiorettis de François d’Assise (R. Rossellini, 1950) - 42’27

REFUGES - 47’25

  • I…dreaming (Stan Brakhage, 1988)
  • The Office UK (Ricky Gervais, Stephen Merchant, 2001)
  • The Master (Paul Thomas Anderson, 2012)